ARGENTINA !!

Publié le par valoche-et-olive-autourdumonde

 

 

Après une bonne nuit de repos passée à Puerto Natales, nous quittons la région du Parc Torres Del Paine pour passer côté argentin.

 

Nous rejoignons plus précisément El Calafate, ville d’où l’on accède au glacier Perito Moreno, à une petite heure en bus ; on aperçoit de loin, de très loin même, des flamants roses dans la ville sur la jetée.

 

http://farm9.staticflickr.com/8318/8034373183_ab4748327f_c.jpg

 

Le glacier Perito Moreno est encore plus impressionnant que le glacier Grey vu au Parc National Torres Del Plaine au Chili, et carrément gigantesque à côté de ceux de la Nouvelle-Zélande qui font pâle figure à côté. Il en impose tel un raz de marée de glace.

 

http://farm9.staticflickr.com/8042/8034371094_2d7b636d9d_c.jpg

 

http://farm9.staticflickr.com/8036/8034369509_320df68dc9_c.jpg

 

http://farm9.staticflickr.com/8176/8034367541_dde915f916_c.jpg

 

On le voit sous toutes ses formes : à pieds, le long des plateformes, et en bateau, où on peut le voir d’encore plus près. Le spectacle est aussi sonore, et nous voyons et entendons par moment des blocs de glace tomber dans l’eau, très impressionnant !

 

Le temps d’en apprendre un peu plus sur les cultures chilienne et argentine le temps d’une soirée bien sympa, nous partons maintenant vers l’Est.

 

 

PUERTO MADRYN


Il est venu le temps de voir enfin des baleines.

 

On se rend donc en bus à Puerto Piramides, dans la Péninsule Valdès.

 

Les prix sont différents suivant que l’on soit de Puerto Madryn, d’une autre ville d’Argentine, ou étranger, et la différence n’est pas moindre. Impossible de se faire passer pour des argentins, ici, les gringos sont vite repérés !

 

Depuis la côte, sur les falaises, on aperçoit des baleines, appelées baleines franches australes.

 

Sur place, six agences officient, et pas la peine de demander, les tarifs sont les mêmes partout. Accompagnés par deux français, on fait ce que tout bon français fait à un moment donné, on essaie de trouver le moins cher, ou d’avoir une ristourne, sans succès.

 

Aucune barque de pêcheur à l’horizon, nous embarquons de justesse dans un des bateaux, bien contents d’avoir trouvé une place où se caser ! Il y a des airs de Disneyland ici, chacun met son gilet de sauvetage, et hop, on suit le groupe ! 

 

http://farm9.staticflickr.com/8319/8034366189_bfab84b28b_c.jpg

 

http://farm9.staticflickr.com/8034/8034365608_c12b2166e3_c.jpg

 

http://farm9.staticflickr.com/8030/8034365279_372f38611d_c.jpg

 

http://farm9.staticflickr.com/8322/8034363439_41da53ddfc_c.jpg

 

Ca valait franchement le coup ! Le bateau s’arrête, et là, ce sot les baleines qui viennent ou pas à notre rencontre selon leur humeur. 1 heure 30 de magie! Juste un petit coup de stress lorsque tout le monde cherche la baleine qui était juste là, devant nous, quelques secondes avant, et qu’une grosse vague arrive… Mais pas de passage sous le bateau, petit festival, une baleine fait son show.

 

 

Le lendemain, suivant les conseils d’un habitant, nous partons pour 40 km de vélo, sur la plage Del Doradillo, où des dizaines de baleines se trouvent à une trentaine de mètres du rivage ; on ne se lasse pas de les regarder.

 

http://farm9.staticflickr.com/8175/8034362992_ef2402dda1_c.jpg

 

 

EL BOLSON

 

Retour dans les années 70, à El Bolson.

 

Petite ville charmante, qui fait partie de la belle région des lacs. C’est ici, qu’en 1970 s’est installée une communauté hippie qui perdure.  Si on ne les a pas aperçu tout de suite, c’est parce qu’ils vivent en dehors de la ville, à l’ancienne, à la cool, ils cultivent des plantes, font de la confiture (celle de framboise est la spécialité et est délicieuse), travaillent le bois, l’artisanat étant la principale activité.

 

Aussi, c’est en se rendant à la féria artesanal, un grand marché qui se déroule les mardis, jeudis et samedis, qu’on trouve tous les 68ards venus vendre leurs confections, dont le verre à maté, la boisson nationale que les argentins boivent à toute heure de la journée, certains ne se séparant jamais de leu brevage. Pas mauvais du tout.

 

http://farm9.staticflickr.com/8181/8034406349_074e2d59b8_c.jpg

 

Nous logeons chez Valéria y Claudio un couple super où l’ambiance est géniale, sorte d’auberge espagnole.

 

Nous ne pouvions pas mieux tomber en arrivant ce jour là, jour  où Claudio décide de faire un asado, c’est parti pour un barbecue géant, ici, ça rigole pas, il faut ce qu’il faut. Beaucoup de préparation avant la dégustation, notamment la sauce chumichurri, dont est badigeonnée la viande, et qui se mange également en apéro en trempant des tranches de pain dedans, pas diet du tout mais super bonito ! Il faut voir le chef à l’œuvre pour voir qu’un asado ne se prépare pas à la légère.

 

http://farm9.staticflickr.com/8315/8034401433_d626cf3463_c.jpg

 

L’attente est longue mais en vaut la peine. Après presque 1H30 de cuisson, arrive le moment tant attendu de la dégustation ; Tous debout, autour de la table, nous picorons des morceaux de viande découpés par Claudio sur une énorme planche, les viandes s’enchaînent, on en redemande, c’est vraiment délicieux ! La viande argentine vaut vraiment sa réputation de viande hyper savoureuse !! 

 

Un peu de pluie, Claudio a tout ce qu’il faut, on sort l’artillerie, de petites tôles ondûlées font l’affaire et feront office de toit, impossible que la pluie gâche l’ asado.

 

 

http://farm9.staticflickr.com/8455/8034399611_6ba39c5e07_c.jpg 

La cabeza del Indio

 

 

http://farm9.staticflickr.com/8311/8034397851_ee97609589_c.jpg

 

 

http://farm9.staticflickr.com/8320/8034395697_645cc4129c_c.jpg

 

 

http://farm9.staticflickr.com/8457/8034392444_36d3f68ab3_c.jpg

El  Bosque Tallado, et ses sculptures dans les arbres 

 

 

http://farm9.staticflickr.com/8033/8034390037_af32af93d6_c.jpg

Cerro Piltriquitron

 

 

http://farm9.staticflickr.com/8319/8034386759_c57617c498_c.jpg

 

Nous avions prévu de rester deux jours tout au plus, nous voici depuis près d’une semaine dans ce joli coin d’Argentine.

 

Ce n’est pas finit, nous partons pour une balade au lac Puello en vélo, situé à peu près à 40 km d’El Bolson. Nous déjeunons au bord du lac où de nombreuses familles s’adonnent au traditionnel asado, tous les barbecues sont pris d’assaut, nous repartons accompagnés de cette bonne odeur de viande grillée.

 

http://farm9.staticflickr.com/8311/8034382804_2ef2b42222_c.jpg

 

 

BARILOCHE


Etape assez touristique de la région des lacs, Bariloche ressemble à la Suisse ; des lacs, des chalets, des montagnes, du chocolat.

 

 

http://farm9.staticflickr.com/8031/8034381877_03439b948e_c.jpg

 

A notre arrivée, les Saint Bernard bossent et leurs maîtres proposent des photos, une vraie industrie !

 

Arrivée dimanche, que fait-on ? Un asado pardis !!  Guillermo, le propriétaire de l’hostal où nous logeons nous invite à partager le barbec avec sa famille, accompagné de bières maison, l’ambiance est cool, il y a peu de monde en ce moment.

 

Si nous sommes là ce n’est pas tant pour les Saint Bernard que pour faire le Circuito chico fait de descentes et de montées continuelles, un régal pour les mollets.

 

28 km de vélo à travers les plus beaux paysages de la région des lacs, tout ça sous un soleil magnifique.

 

 

http://farm9.staticflickr.com/8319/8034427852_44b8fd6d8a_c.jpg

Puerto Panuelo

 

http://farm9.staticflickr.com/8311/8034426919_46121abf13_c.jpg

 

 

http://farm9.staticflickr.com/8038/8034424196_2e0d70cd78_c.jpg

Cerro Llao Llao

 

 

http://farm9.staticflickr.com/8031/8034422847_d3f8aaf9d1_c.jpg

 

 

http://farm9.staticflickr.com/8171/8034420879_4e0a349063_c.jpg

 

 

http://farm9.staticflickr.com/8321/8034419168_f2df2e5f80_c.jpg

 

 

http://farm9.staticflickr.com/8460/8034417435_988829f84c_c.jpg

Villa Tacul

 

 

http://farm9.staticflickr.com/8035/8034414517_40a313b7d6_c.jpg

 

 

http://farm9.staticflickr.com/8449/8034412053_36ac2742df_c.jpg

Lago Escondido 

 

 

http://farm9.staticflickr.com/8181/8034410717_c43f6b978b_c.jpg

 

 

http://farm9.staticflickr.com/8454/8034407890_8ea2b957c6_c.jpg

Bahia Lopez

 

 

Journée sans fin à Osorno où il n’y a rien à faire, à part attendre le bus pour Santiago du Chili et le Nord.

Nous attendrons en compagnie de Daniel, un équatorien qui nous aura donné une idée de séjour pour la fin de notre virée, à suivre…

Publié dans ARGENTINE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
N
et maintenant ou etes Vous ,,,
Répondre
A
buenas tardes.Ouvrez grands les yeux car il n y a plus qu un ocean qui nous separe ;maman est contente de partager les paysages splendides que vous traverses.bisous
Répondre
F
Coucou<br /> <br /> les images sont toujours aussi belles et je crois que vous devenez des pro de la photo et des commentaires félicitations Olivier pose bien avec son blouson , il parait qu'il est sponsorisé par<br /> NORTH FACE et toi Valérie pour qui poses tu!!!! gros bisous Tatie Eve
Répondre
C
toujours autant de plaisir à vous lire! ça fait rêver! en tous cas ces longues vacances ont l'air de vous faire du bien, vous êtes resplendissants. biz
Répondre
A
Plus vous avancez dans votre périple et plus les images sont belles. On croirait voir le film Océan<br /> Qu'arrive t-il à Olivier ? A-t-il adopté la coiffure locale ?<br /> Bisous
Répondre
V
<br /> <br /> coucou,<br /> <br /> <br /> Ce qui est sûr c'est que vous aimeriez beaucoup El Bolson, l'occasion de ressortir vos pantalons pat d'eph! tonton à vendre tes confitures sur le marché et tatie à t'occuper du troupeau de<br /> moutons! Quant à Olive il s'acclimate, même si ici, la mode est plutôt aux cheveux plaqués avec la couette; on en est pas trop loin! biz <br /> <br /> <br /> <br />